La réflexologie plantaire et la future maman

 

reflexologie femme enceinte

 

La réflexologie avant la conception

 

La réflexologie plantaire accompagne aussi les femmes avant la conception, elles peuvent venir en séance avec un désir de grossesse non satisfait, et parfois avec ce sentiment de culpabilité.

La première action sera de les apaiser, tout d’abord physiquement, la séance induisant une sécrétion d’endorphines (hormones du bonheur) et psychiquement, car les personnes pourront verbaliser ce qui les contrarie.

Puis les zones réflexes stimulées auront pour but d’activer les hormones de la fertilité, le système génital et la détoxification, pour que l’organisme soit dans les meilleures dispositions pour une grossesse. Idéalement, il faudrait commencer 6 mois avant la conception.

Si la grossesse tarde à venir, en dehors de toute anomalie anatomique ou physiologique, on cherchera le blocage émotionnel.

En cas de procréation médicalement assistée (PMA), les femmes sont généralement épuisées physiquement et mentalement. Par une reptation douce et relaxante, la réflexologie permettra de placer l’organisme dans la situation la plus optimale, bien sûr en évitant d’interférer avec le traitement allopathique. On gardera un rythme de séances rapprochés pour accompagner chaque étape (espoir, joie, voire déception).

La réflexologie lors de la grossesse

Il n’y a pas de séance de réflexologie plantaire lors du premier trimestre. Pendant ce temps, pourquoi ne pas envoyer le futur papa ? Le stress que ce dernier accumule également est insoupçonné.

La réflexologie n’interviendra jamais sur des problèmes médicaux (éclampsie, travail prématuré, placenta prævia ou abruptio). En cas de doute, un accord écrit de l’obstétricien ou de la sage-femme peut être demandé.

Idéalement dès le deuxième trimestre, sera proposé une séance d’une heure toutes les 3 semaines. La future maman sera installée confortablement dans un fauteuil semi incliné (afin d’éviter l’hypotension orthostatique).

Les bienfaits de la réflexologie pour la future maman et le bébé sont nombreux :

-Libération des tensions nerveuses

-Régulation et amélioration de la circulation sanguine et lymphatique

-Soulagements des problèmes digestifs

-Soulage et décontracte le dos (malmené par le poids du bébé), apaise les douleurs du bassin et des douleurs articulaires particulièrement la symphyse pubienne très sollicitée lors de la grossesse.

-Régulation du système nerveux et hormonal.

Comme la réflexologie plantaire apporte une grande détente générale, elle aura aussi une incidence sur l’amélioration du sommeil mais aussi sur le bébé car en permettant la détente de sa maman il en ressentira les bienfaits.

Au troisième trimestre

La réflexologie sera axée sur la relaxation et le lâcher-prise mais aussi pour atténuer les douleurs dorsales dues à la surcharge pondérale, la constipation, les remontées acides, ou parfois des problèmes circulatoires (varices, hémorroïdes).

Ce moment permettra aussi par l’écoute, le dialogue, les conseils de rassurer et de donner confiance sur l’accouchement à venir. Les séances effectuées avant l’accouchement semblent réduire le temps de travail et permettre de mieux contrôler les contractions, donc à contribuer ainsi de façon naturelle, à faciliter l’accouchement.

Ce dernier trimestre est parfois compliqué et la séance de Réflexologie est une véritable pause de bien-être pour la future maman.

La réflexologie après la naissance.

Lors de la période post-natale, la réflexologie va également soutenir la jeune maman à traverser les grands chamboulements de cette nouvelle vie, qu’ils soient hormonaux, anatomiques ou émotionnels. Idéalement, il est bénéfique de recevoir une séance de réflexologie dans les 3 jours qui suivent l’accouchement afin d’optimiser ses effets. Je peux me déplacer dans la chambre de la mère, bien sûr avec l’accord de l’équipe soignante.

La réflexologie va être une grande aide surtout après une péridurale ou une anesthésie générale, la zone réflexe de l’utérus sera abordée en douceur ainsi que le système endocrinien pour rétablir la circulation énergétique, visant à remettre en mouvement les énergies bloquées par l’anesthésie et à retrouver une fonction respiratoire optimale du corps.

Eviter la dépression post-natale

Il est très important de rééquilibrer le système hormonal pour éviter la dépression post-natale et aider le corps à retrouver un équilibre et un métabolisme normal, et aussi favoriser la lactation si besoin.

De retour à la maison, si la mère arrive à laisser le bébé à un proche, s’extraire du quotidien pour une séance de réflexologie à mon cabinet sera particulièrement bénéfique

En cas de fausse couche

De petites séances journalières sont recommandées. Il est important d’accompagner avec douceur la maman qui vient de perdre son bébé. L’accompagnement par le toucher est primordial pour cette femme qui vit ce moment douloureux.

Pour un avortement, le travail sera fait sur un plan physique, énergétique et émotionnel. Même dans le cas où tout à l’air d’être bien vécu, les conséquences peuvent resurgir des années après. Plusieurs séances tout en douceur  peuvent permettre à la personne de se réconcilier avec elle-même en cas de culpabilité ou regret.

 

Je vous reçois tous les lundis de 9h à 20h à l’éventail des possibles 20 place Henri Barbusse 30100 Alès et

du mardi au samedi de 9h à 20h

au cabinet de santé 377 avenue du général de Gaulle 30380 Saint-Christol-les-Alès.

Uniquement sur rendez-vous au 06 11 20 52 38 ou sur le site